Questions et réponses

Ma compagne a eu la covid en novembre 2020, mais je ne l'ai pas eu. Tests PCR et sérologique négatif. J'ai un asthme que je traite au Seretide 250 (proprionate de fluticasone) depuis 25 ans et je l'ai utilisé régulièrement depuis octobre dernier comme avant chaque hiver. J'ai lu dans Heidi News hier que des recherches britanniques montrent une certaine activité des corticoïdes inhalés pour le traitement de la covid-19. Est-ce que ces mêmes corticoïdes inhalés pourraient empêcher une infection du SARS-CoV-2? Si non, comment expliquez vous que je n'ai pas été infecté alors que je vis avec ma compagne, ne respectons pas les gestes barrière?

Steve Pascolo: 

Il est difficile d’évaluer votre cas particulier sans avoir davantage d’informations sous la main. Plusieurs hypothèses sont envisageables: est-ce que vous n’avez effectivement pas été infecté, ou alors est-ce que cette infection est passée inaperçue? Est-ce que vous avez été infecté mais n’avez pas développé de séropositivité, ou les tests sérologiques n’ont pas détecté les anticorps par exemple.

Les corticoïdes peuvent effectivement être utilisés dans les traitements de la Covid-19, c’est d’ailleurs l’objet de l’article de Heidi.News que vous citez à juste titre dans votre question. A ce jour cependant, je n’ai pas connaissance d’indications qui iraient dans le sens d’un effet protecteur des corticoïdes inhalés face à une infection au SARS-CoV-2. C’est peut-être une piste de recherche intéressante à creuser. Je vous conseillerais d’en parler avec votre médecin traitant pour voir ce qu’il en pense.

A l’issue de leur période de « quarantaine » de dix jours, les malades du Covid qui ne présentent plus de symptômes peuvent reprendre une vie normale. Leur organisme a encore du virus puisque si on leur fait un test il sera probablement positif. Peuvent-ils encore transmettre le virus? 

Steve Pascolo: Il est toujours possible que plusieurs jours après la fin des symptômes, les tests PCR détectent encore des résidus ou traces du virus ayant provoqué l’infection. Pour ce qui est de votre question, en principe 10 jours après la fin des symptômes on devrait effectivement être non contagieux. Mais comme il existe toujours une possibilité d'exception, il est toujours recommandé d’observer les gestes barrières et le port du masque.

Charles Christy: Cette durée de 10 jours provient de l’observation empirique que 9 jours après la disparition des symptômes, on peut raisonnablement exclure le risque de contagion. Mais je me joins à la réponse de Steve Pascolo: pour davantage de sécurité, il est toujours recommandé de respecter les mesures de protection.