Identification précoce

Promotion de la relève

Les jeunes dialoguent avec la science : beau succès pour le programme "Science and You(th)"

Edith Schnapper | 

Le programme Science and You(th) des Académies s’est tenu cette année avec trois classes de Fribourg, Riaz et Romont. Au total, près de 70 élèves ont pu échanger directement avec des scientifiques et leur faire part de leurs souhaits, de leurs attentes vis-à-vis de la science.

Première partie : quelles questions se posent les jeunes sur le monde de demain ?

L’objectif de ce programme est de permettre aux jeunes de 13 à 14 ans de faire remonter les questions qui les préoccupent aux scientifiques (vidéo de l'université de Fribourg). Les premiers ateliers qui se sont tenus dans les classes au mois de février ont permis de faire émerger les questions, les souhaits et les espoirs, les craintes de ces jeunes pour le monde de demain :

Comment lutter contre le réchauffement climatique ? Comment vivrai-je dans mon village, dans 50 ans ? Comment me nourrirais-je ? Faudra-t-il que nous partions nous installer sur une autre planète ? A quoi ressemblera le monde du travail ? Et l’école ? Est-ce que la liberté d’expression sera garantie ?

Certaines questions rencontrent un vif intérêt, d’autres beaucoup moins ! Et, en filigrane, le pouls de la jeunesse se dessine : voilà ce qui intéressent et tracassent les adultes de demain.

Donner de la visibilité aux demandes via la plateforme engage.ch

En fin d’atelier, les groupes doivent formuler leurs questions aux scientifiques de manière claire et concise, en deux parties : pourquoi ai-je choisi cette question en particulier, pourquoi cette question est-elle, selon moi, centrale pour le futur ? Et puis : qu’est ce que j’attends de la part du scientifique, quel est mon souhait ? Une image illustrant le propos vient accompagner la demande.

Ces souhaits sont mis en avant sur la plateforme engage et toutes les requêtes participent automatiquement à la campagne « Change la suisse » : peut-être l'un des quatorze plus jeunes conseiller-ère-s nationaux-ales et conseiller-ère-s aux États choisira ce souhait et l'intègrera à la politique nationale après un événement au Palais fédéral le 17 juin 2019 pour qu’il soit mis en œuvre.

Seconde partie : les scientifiques et les élèves ont échangés le 20 mai 2019

Le 20 mai, les élèves, répartis en cinq groupes ont pu passer la journée avec des scientifiques. Les thématiques suivantes ont été identifiées comme centrales pour les jeunes :

Le réchauffement climatique (avec une attention particulière à la neige et au tourisme), atelier animé par Lionel Fontannaz (Météo Suisse) et Marie-Christine Repod (Région Fribourg) et modéré par Anne Jacob (SCNAT)

Traitement des animaux et l’alimentation éthique, animé par Angela Martin (université de Fribourg) et Fabien Trüffer (association PEA) et modéré par Béatrice Kübli (SAGW)

Mobilité de l’avenir, animé par Laura Andreas (TPF) et Marc Audétat (UNIL) et modéré par Horace Perret (Sciences et Cité)

Relation homme – robot avec une attention particulière à l'interaction robot-humain dans l’enseignement, atelier animé par Marc Attalah (UNIL) et Christian Giangg (EPFL) et modéré par Elise Gortchakow (TA-SWISS)

Vivre sur une autre planète, atelier animé par Thibaut Roger et Bapiste Lavie (Université de Bern et UNIGE) et modéré par Edith Schnapper (SATW)

Par petits groupes, les jeunes ont d'abord présentés leurs questionnements aux scientiques présents, ceux-ci ont pu alors leur faire des retours, clarifier certains points et appronfondir la discussion. La journée a permis de préparer des posters qui ont ensuite été présentés devant une assemblée fournie. De nombreux représentants du monde politique étaient notamment présents pour écouter les jeunes : le jeune parlement de Fribourg, les jeunes verts libéraux, le PLR et le parti socialiste.

La plénière sous forme de World Café a permis de vifs échanges entre les jeunes, les experts et les politiques et la journée s’est clôturée par une allocution de Claudia Appenzeller qui a félicité les jeunes pour leur engagement et la pertinence de leurs propositions.

Une belle journée qui a permis un dialogue fructueux et de joyeuses rencontres ! La prochaine édition se tiendra à l’automne dans le canton de Berne.

Pour plus d’informations : Marion Allig Jacobson, Cheffe de projet Sciences et Cité : +41 31 306 92 84 /marion.alig@science-et-cite.ch