Identification précoce

Publication

Energies renouvelables

SATW | 

Les défis jalonnant le chemin vers un plein approvisionnement.

A long terme, il est inéluctable que l'approvisionnement mondial en énergie sera assuré dans une large mesure ou même intégralement par des sources d'énergie renouvelables. Les énergies fossiles sont limitées et il nous faut en assurer la relève afin de protéger le climat. Le développement des énergies renouvelables doit donc être mené sans perte de temps. En l'état actuel des connaissances, le remaniement de l'approvisionnement énergétique qui nous attend peut être mené à bien au plus tôt vers la fin du siècle en cours. Ce remaniement est d'autant plus difficile que la consommation d'énergie est élevée. L'augmentation de l'efficience énergétique et matérielle et le développement des énergies renouvelables forment dans ce contexte des axes díaction complémentaires, auxquels il s'agit d'accorder une importance équivalente.

Pour l'économie et la société, il est décisif que l'énergie soit disponible en quantité suffisante à tout moment. En principe, en Suisse aussi le potentiel des énergies renouvelables est assez important pour couvrir les besoins. Cependant, la densité d'énergie de ces sources d'énergie est le plus souvent faible; par ailleurs, les énergies solaire et éolienne en particulier sont de production irrégulière. Les potentiels des différentes sources d'énergie laissent présager qu'une part prédominante de l'offre énergétique future prendra la forme d'électricité (fluctuante) solaire et éolienne. Ceci nécessite des ajustements ambitieux de la mise à disposition d'énergie. Cependant, les améliorations techniques ne sont qu'une condition nécessaire mais non suffisante pour que les nouvelles énergies renouvelables s'imposent sur le marché avec succès. Il faut donc renforcer le financement de projets de recherche, jusqu'à des installations de démonstration.

On ne peut pas s'en remettre uniquement au marché pour le développement des énergies renouvelables; celui-ci requiert aussi un soutien public. En raison des importants investissements à consentir, la mise en place de systèmes énergétiques nécessite beaucoup de temps et suppose un processus d'adaptation qui ne serait pas enclenché à temps par les seules forces du marché. Dans ce contexte, les investisseurs (secteur de l'énergie, propriétaires immobiliers et industrie) et l'Etat doivent mettre à disposition des moyens considérables. Afin d'éviter des erreurs de développement coûteuses, il nous faut une stratégie d'encouragement optimale tant au niveau économique qu'écologique. A cet effet, les instruments d'encouragement (subventions, rétributions de l'injection, quotas, prescriptions d'utilisation etc.) doivent périodiquement être contrôlés quant à leur efficacité.

A l'exception de parcs éoliens et de centrales hydroélectriques d'envergure, l'énergie renouvelable est aujourd'hui essentiellement produite de manière décentralisée et assure principalement un approvisionnement local et régional. Il n'existe pas encore de marché important à l'échelle continentale ou globale. Au mieux, ce n'est que dans quelques décennies qu'on peut s'attendre à des importations notables d'électricité issue d'énergies renouvelables ainsi que de biocarburants.

Le développement des énergies renouvelables est une tâche non seulement technique et économique, mais aussi sociale. En l'absence d'une participation active de la population, le chemin vers un plein approvisionnement en provenance d'énergies renouvelables n'est pas praticable. Les citoyens décident de l'avenir énergétique en tant que votants, consommateurs et investisseurs. Il est nécessaire de fournir des informations crédibles et compréhensibles, qui indiquent les possibilitös, mais aussi les problèmes.