PUBLICATION

SATW Technology Outlook 2015

SATW | 

La Suisse dispose aujourd’hui d’un secteur industriel important qui représente environ 20% du PIB national. Sur une échéance de cinq à dix ans, on observe déjà de nouvelles technologies et de nouveaux processus dont la maîtrise pourrait être essentielle au succès de l’industrie suisse.

Les défis suivants ont été identifiés:

  • Les entreprises des industries chimique et pharmaceutique doivent s’affirmer dans un environnement commercial en pleine transition. De plus, les réglementations supplémentaires concernant le processus d’innovation entraînent une augmentation des coûts. Les tendances à la biologie synthétique et à la biotechnologie, à l’utilisation ciblée des principes actifs, aux substances chimiques avancées pour le stockage d’énergie temporaire ainsi qu’au développement de matériaux d’emballage novateurs, doivent être exploitées. La capacité d’innovation demeure essentielle à la réussite économique.
  • Dans le secteur de l’industrie des machines et des instruments de précision, les processus de fabrication additive («impression 3D») et le développement de matériaux adaptés sont d’une importance capitale. De plus, il importe de maîtriser les procédés de traitement et de mesure d’optique fine de surfaces. On attend également une numérisation complète de la chaîne de production ainsi que l’interconnexion de tous les appareils. Les innovations en termes de processus de fabrication, ainsi que l’automatisation et la qualité, sont des éléments essentiels au maintien de la compétitivité.
  • Malgré une croissance des exportations mondiales, l’industrie horlogère suisse est mise sous pression en raison des restrictions réglementaires et des interdictions, ainsi que du développement notamment de l’iWatch. Il convient aussi d’exploiter au maximum les nouveaux matériaux et de maîtriser les procédés de traitement et de fabrication de matériaux novateurs de haute précision.
  • A l’heure actuelle, le secteur de la santé connaît des changements fondamentaux, de l’approche curative principalement adoptée jusqu’alors à l’approche préventive. Une forte interdisciplinarité et une utilisation accrue des technologies d’information modernes caractérisent les technologies-clés. Cela inclut la chirurgie assistée par robot, la combinaison du diagnostic et des microsystèmes thérapeutiques, ainsi que les tests de laboratoire directement au chevet des patients.

De manière générale, on constate, dans toutes les branches, que les technologies de l’information et de la communication sont des précurseurs essentiels qui ouvrent la voie à de nouvelles opportunités commerciales, de nouveaux produits et de nouveaux services. Nous assistons aujourd’hui à la mise en place d’une intégration et d’une interaction directes entre les personnes, les objets, les services et les systèmes dans la vie quotidienne comme dans les processus industriels. Cela concerne aussi bien l’énergie que les transports, deux domaines étroitement liés. Les mégatendances mondiales telles que l’urbanisation, la gestion intelligente de l’énergie et la promotion des ressources énergétiques durables font gonfler la demande en logiciels et matériels informatiques pour la surveillance des infrastructures critiques. Parallèlement à une utilité de taille, de nouveaux dangers et de nouvelles vulnérabilités (face aux cyberattaques par exemple) s’immiscent dans le système et demandent à être maîtrisés