Promotion de la relève

Projets

SATW projets 2018

SATW | 

La SATW approuve cinq projets pour 2018

La cybersécurité appelle les jeunes (Ivan Bütler, Compass Security)

Ce projet consiste à créer un jeu pour les jeunes. Adapté aux appareils mobiles, il possède plusieurs niveaux et aborde le thème de la sécurité digitale. Facile à appréhender, le jeu est enrichi d’éléments ludiques. Le niveau de départ volontairement faible doit permettre à tous les jeunes de participer et d’entrer en matière facilement, c’est-à-dire de se familiariser avec la cybersécurité. Pour jouer, les participants doivent utiliser une appli mobile et le site web correspondant.
Le but de ce projet est d’éveiller l’intérêt pour la cybersécurité de manière ludique, notamment aussi dans la perspective d’un choix professionnel dans le domaine de l’informatique et de la sécurité. Par ailleurs, le jeu doit inciter à une réflexion orientée solutions.

Conférence nationale sur la robotique éducative (Francesco Mondada, EPFL)

Dans plusieurs pays, la robotique s’intègre de plus en plus dans l’enseignement. Elle n’est pas seulement utilisée pour les matières connexes telles que l’informatique, mais aussi en physique, mathématiques, biologie, etc. Les robots constituent un instrument pédagogique parallèle permettant aux élèves d’acquérir une conception et une compréhension non conventionnelles des matières traitées. Ce projet a pour but de réaliser une conférence nationale trilingue à ce sujet au mois de septembre 2018.
Les enseignants suisses du niveau secondaire supérieur qui participent à cette conférence pourront se faire une bonne idée d’ensemble sur la robotique éducative et recevront du matériel scolaire spécifique développé dans ce contexte. À long terme, ce matériel devra permettre aux enseignants d’introduire les liens entre la technologie et leurs disciplines dans leurs cours.

« Intelligent Transport Cubes » : un nouveau concept de transport pour les villes intelligentes (Pavel Hora, ETH Zurich)

La mobilité individuelle est aujourd’hui assurée par les voitures individuelles. Résultat : une densité du trafic urbain qui cause l’effondrement de la fluidité, une pollution atmosphérique inadmissible et des rues encombrées par des véhicules garés. Ce projet intégral vise le développement d’un nouveau concept urbain taillé sur les besoins individuels et destiné à remplacer les voitures par des « cubes de transport intelligents » (iTC) organisés pour le partage public. La première phase sera dédiée au développement d’un concept de motorisation à l’hydrogène « H2E » basé sur des scénarios réalistes d’utilisation urbaine.

Institutions R&D de l’industrie de précision suisse (Patrick Roth, directeur, Cluster précision)

Grâce à ses technologies et produits, l’industrie de précision suisse (IPS) contribue significativement à la prospérité de notre pays, par exemple en approvisionnant l’industrie horlogère et la technologie médicale. Actuellement, la visibilité de l’IPS n’est pourtant cultivée ni à l’intérieur (au niveau national), ni vers l’extérieur (à l’international). C’est pourquoi le Cluster précision veut publier son premier « Swiss Precision Industry Report » au printemps 2018. Cette publication contiendra une représentation systématique des premiers maillons de la chaîne de création de valeur dans l’industrie de précision, c’est-à-dire des institutions de R&D académiques, avec leurs compétences spécialisées et projets spécifiques. La publication de plusieurs rapports consécutifs est également prévue. En effet, pour garantir la pérennisation de l’IPS en Suisse, il est nécessaire de décrire sa chaîne de création de valeur et d’analyser ses fonctions à intervalles réguliers.

Intelligence artificielle et données structurées (Alessandro Curioni, IBM Research / Matthias Kaiserswerth, Fondation Hasler)

La recherche dans l’intelligence artificielle (IA) se concentre actuellement sur la compréhension des données non structurées, dont les textes, documents sonores et images. Toutefois, pour les entreprises, les méthodes d’IA gagnent aussi en importance dans le domaine des données structurées telles que les banques de données et statistiques. Des méthodes comme la programmation probabiliste (décisions dans l’incertitude) et les modèles non paramétriques de Bayes commencent à transformer la façon dont nous traitons des informations structurées en appliquant des méthodes statistiques. Ainsi, un processus qui, jusqu’ici, nécessitait plusieurs heures pourrait bientôt être achevé en quelques minutes.
Une conférence ou un tutoriel devra permettre aux entreprises d’améliorer leurs connaissances d’une technologie qui va plus loin qu’un logiciel de business intelligence usuel. Des exemples illustreront les possibilités et outils offerts par l’IA dans ce domaine.